Bilans d’évènement

Présentation du supercalculateur en Arménie

Le 24 mai dernier à Marriott Hotel Yerevan la Chambre de Commerce et d’Industrie France Arménie (CCIFA) avec l’Université de recherche et de science de Toulouse et l'Université française en Arménie (UFAR) ont présentés le supercalculateur que l’Université de Tolulouse va offrir cette année à l’Arménie et qui sera installé à la Cité d’ingénierie. 

Le supercalculateur offre des possibilités novatrices pour la collecte et le traitement des données les plus vastes, ce qui contribue à la diminution de la charge de travail et à l’augmentation de l'efficacité lors du traitement des données. Il peut créer un nouvel écosystème des données grâce auquel la logique de l’organisation des travaux des secteurs les plus importants sera complètement transformée. Comme l’explique le représentant de l’Académie nationale des sciences d’Arménie, Hrach Astcatryan, le supercalculateur analysera des photos satellite, fournissant également des informations sur les processus en cours dans les pays voisins. « Le supercalculateur sera largement utilisé dans des domaines tels que la santé, l’éducation, la sécurité, la science, l’environnement etc. Il va résoudre les problèmes qui nécessitent de grands calculs ou des analyses de grandes données ».

Le ministre de l'éducation et des sciences Arayik Harutyunyan, qui était aussi présent à la conférence, a salué les participants et a souligné l’importance de l'initiative: «La présence de tels outils, en route vers la construction de l’économie de haute technologie, est très importante pour nous. A cette époque technologique, lorsque la collecte, l'analyse et l'utilisation des données dans l'économie deviennent un outil important, nous valorisons beaucoup cette donation »,- a noté le ministre, exprimant sa satisfaction pour la coopération. « Je suis convaincu que la coopération sera productive et nos collègues français nous soutiendront à cet égard, car ils ont une expérience positive », - a dit Arayik Harutyunyan.

Le recteur de l’Université française en Arménie Jean-Marc Lavest a souligné, à son tour, que c'est le seul supercalculateur dans tout le Caucase du Sud, et que des spécialistes qualifiés sont nécessaires pour se servir pleinement de toutes les opportunités qu’il offre.

Le supercalculateur français sera installé à la Cité d’ingénierie, à côté du ministère de la Défense. Les frais de transport et d'installation seront assurés par l’Arménie.

Le supercalculateur qui coûte quelques millions d’Euros sera en Arménie d’ici la fin de l’année 2019.

Galerie photo

Partager cette page Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur Linkedin

Fermer

FBC Insights